Contexte de l’enquête

Nous avons adapté notre action au vu de l’actualité. Plutôt que de distribuer des sachets de graines lors d’un porte à porte dans un quartier, nous avons établi un questionnaire diffusé via Facebook pour recueillir le ressenti et envies de nos citoyens. Nous récoltions leurs idées pour les semer dans la commune ; en échange, ils recevaient des graines pour cultiver leurs propres légumes et amener un peu plus de biodiversité.  

Nous avons recueilli 41 réponses qui sont synthétisées ici : l’échantillon indique dont des tendances qu’il faudrait confirmer avec une enquête plus large. 

Synthèse des réponses

Etat d’esprit

  • La première question était de donner son état d’esprit en 3 mots : Si je devais donner 3 mots pour décrire mon état d’esprit durant le confinement, ce serait :

Les réponses se divisent en 5 catégories:

  1. Le repos, la sérénité, calme, recentrage, lâcher prise, prendre le temps, …
  2. Renouveau, ressourcer, vivre autrement, dépollution, …
  3. Amour, famille, retrouvailles, temps en famille, …
  4. Epuisement, stress, nervosité, fatigue, isolement, contraintes, inquiétude, ennui, tristesse, anxiété, dépression
  5. Télétravail

On remarque que plus de mots ont été fournis pour l’aspect négatif du confinement. Mais il y a quand même beaucoup de points positifs. Le travail n’est mentionné qu’une seule fois!

  • Durant cette période de confinement, ce qui a été le plus difficile pour moi, c’est :
    • En premier avec plus de la moitié des réponses, vient la distance/isolement avec les proches, la famille et les collègues. 
    • Ensuite un peu moins de la moitié des répondants évoquent la privation de liberté, la limitation des mouvements. 
    • Le peu de voix restantes se divisent entre l’incertitude, le télétravail mal organisé, l’absence de sorties culturelles, la gestion des enfants…
  • Le côté positif relevé : Durant cette période de confinement toujours, ce qui m’a surpris positivement, c’est :
    • Avec ⅓ des réponses, les citoyens ont élu l’entraide et la solidarité en première place.
    • Ensuite vient le respect des mesures et l’adaptation familiale.
    • Le reste se divise sur le temps pour soi, temps en famille, moins de circulation, …

Quelles leçons tirer de la crise ?

  • Si j’avais une baguette magique pour changer quelque chose dans notre commune après cette crise, ce serait prioritairement:
    • A égalité, deux thèmes : le premier est de remettre l’humain, l’entraide et la convivialité au coeur de nos priorités. Le deuxième est d’avoir plus de propreté en passant par la prévention, l’éducation et si besoin la verbalisation.
    • Suivi de près une 3e thématique: Plus d’espaces verts et de plaines de jeux!
    • Le reste se divise entre le soutien aux commerces/producteurs locaux, revoir la mobilité, la communication de la commune, avoir une réelle démocratie…
  • S’ils avaient droit à un 2e voeu? Comme seconde priorité :

Les avis sont un peu plus divisés mais sont presque identiques au premier voeu.

    • En premier vient le soutien aux commerces/producteurs locaux.
    • Ensuite à plus ou moins le même nombre de voix, vient le respect de l’environnement, plus d’espaces verts, la mobilité et garder l’entraide.
    • Le reste se divise dans d’autres thématiques pas encore abordées: la sécurité, parking sauvage, taxer les grosses entreprises …

Les idées que vous nous demandez de relayer au conseil communal

Et enfin, dernière question : Parmi ces idées pour aider à sortir de la crise, cochez celle(s) que vous souhaitez qu’Ecolo relaie au conseil communal ? Il y avait 10 idées/thèmes, plusieurs pouvaient être cochés :

  1. Recréer du lien entre les personnes dans les quartiers 
  2. Soutenir les commerces de proximité : magasins d’alimentation et commerces (vêtements, coiffeurs, etc.) 
  3. Soutenir les cafés et restaurants de la commune 
  4. Favoriser une alimentation plus locale et durable dans les écoles, les homes et les collectivités 
  5. Développer la mobilité douce (à pied, à vélo) et les transports en commun : refaire des trottoirs, fréquence des bus, pistes cyclables… 
  6. Avoir accès en ligne à la plupart des services de l’administration communale 
  7. Soutenir les professionnels de la santé de la commune 
  8. Créer des aires de jeux / des espaces verts dans chaque quartier 
  9. Renforcer le soutien aux associations et comités de quartier de la commune 
  10. Créer une page facebook officielle de la commune (infos sur les masques, l’organisation du déconfinement…) gérée par l’administration
Les idées les plus plébiscitées (reprises par ⅔ des votants) furent celles-ci : 
  • en premier nous avons le développement de la mobilité douce “Développer la mobilité douce (à pied, à vélo) et les transports en commun : refaire des trottoirs, fréquence des bus, pistes cyclables….
  • Avec une voix de moins vient ensuite le soutien aux commerces de proximité “Soutenir les commerces de proximité : magasins d’alimentation et commerces (vêtements, coiffeurs, etc.)”
  • Et encore une voix de moins la création d’une page facebook officielle de la commune. “Créer une page facebook officielle de la commune (infos sur les masques, l’organisation du déconfinement…) gérée par l’administration”
  • Si on enlève encore une voix vient le thème de l’alimentation locale et durable. “ Favoriser une alimentation plus locale et durable dans les écoles, les homes et les collectivités”
Ensuite dans l’ordre on obtient: 
  • Créer des aires de jeux / des espaces verts dans chaque quartier
  • Avoir accès en ligne à la plupart des services de l’administration communale
  • Recréer du lien entre les personnes dans les quartiers 
  • Ex aequo :Soutenir les professionnels de la santé de la commune et Soutenir les cafés et restaurants de la commune 
  • Et enfin Renforcer le soutien aux associations et comités de quartier de la commune 

En conclusion

Malgré un ressenti plutôt négatif de prime abord, on remarque quand même des avis positifs et une capacité d’adaptation importante de nos concitoyens.

Ce qui pèse le plus est la distance sociale et la privation de la liberté de mouvement. Le côté positif du confinement est bien l’entraide et la convivialité qui se sont révélées pendant cette crise et qui, c’est le voeu de beaucoup, perdureront par la suite.

Concrètement pour notre commune on retiendra que les citoyens veulent plus d’humanité dans les prises de décision et le fonctionnement, des décisions avec plus d’impact direct sur les besoins exprimés. Nos concitoyens souhaitent par exemple plus de commerces et producteurs locaux, plus d’espaces verts et une mobilité plus douce.

Les thèmes de la crise sont assez similaires à ceux plébiscités lors de nos porte-à-portes durant les campagnes électorales néanmoins l’ordre de priorité peut évoluer. Si la mobilité reste numéro 1, en ce compris les trottoirs, le commerce arrive en 2 et de manière inattendue, la communication de la commune est pointée quasiment au même niveau. 

Thématique moins prégnante dans les porte à porte que nous avions réalisé lors des élections, la thématique de l’alimentation saine se classe à présente dans ce top 4 des réponses choisies par deux tiers des répondants ! 

En filigrane des différentes réponses, le besoin de lien social et de dynamiques solidaires et résilientes est bien présent. 

Rappel : l’enquête diffusée

Chaque année au printemps, Ecolo distribue des graines, dans un quartier, en porte-à-porte. Cette année, vu le confinement, nous nous adaptons pour venir à votre rencontre virtuellement ! 

Bonjour et merci de participer à cette enquête réservée aux habitants de Saint-Nicolas / Tilleur / Montegnée !

Avec cette enquête, nous nous mettons à votre écoute ! En 2 minutes, vous nous aiderez à mieux comprendre votre vécu durant cette période de confinement, mais aussi à savoir ce qui selon vous devrait changer dans notre commune !

Vous pouvez répondre anonymement à cette enquête. Cependant, si vous nous laissez vos coordonnées, nous vous remercierons de votre participation en déposant un sachet de graines dans votre boîte aux lettres (confinement oblige).

Par email, vous recevrez également : - des infos pour planter les graines, - un tutoriel pour fabriquer votre petit pot à semis en origami, - et un dessin à colorier pour vos enfants 😉



Ce que je retiens du confinement :


Et après ?

(plusieurs réponses possibles)

Vos coordonnées : si vous les remplissez, vous pourrez recevoir un sachet de graines (laitue, roquette ou radis), dans la limite des stocks disponibles



Share This