Rouler à vélo à Saint-Nicolas, c’est aussi inconfortable que d’y circuler à pied. Les rues sont dangereuses pour les cyclistes, et les trottoirs méritent aussi des travaux !

La commune lance un plan d’investissement pour réhabiliter des tronçons de voiries. Elle prévoit de refaire les trottoirs. Mais rien pour les aménagements cyclistes. Or, au Parlement de Wallonie, Ecolo a fait voter un décret pour que lors de travaux de voiries wallonnes, des aménagements pour les cyclistes soient réalisés.

Une commune ambitieuse pour la mobilité des Saints-Clausiens… et le climat !

Au niveau communal, nous souhaitons la même logique. C’est pourquoi Samuel Dufranne, comme chef de groupe, a déposé ce texte. Au-delà de l’aspect positif pour les Saints-Clausiens, c’est bon aussi pour le Climat !

De plus, pour réaliser des aménagements qui soient adaptés aux usagers, et qui soient cohérents, nous proposons de créer une Commission consultative de l’aménagement du territoire et de la mobilité. Celle-ci pourrait s’investir pleinement dans la création d’un Plan Communal de Mobilité. Et ainsi cibler les endroits à aménager selon les types de mobilité.

Le but ? Répondre enfin aux besoins de mobilité des mamans avec poussettes, des personnes âgées ou en perte de mobilité, des cyclistes, des enfants… Car tout à la voiture dans une commune si densément peuplée, c’est mettre en danger trop de monde !

“Oui mais Saint-Nicolas, ça monte fort”

Oui, certaines rues de notre commune sont rudes à monter ! Mais ces rues sont contournables. Et aujourd’hui, un vélo sur deux acheté est un vélo à assistance électrique. Cela réduit les montées à rien ! Il faut arrêter de se cacher derrière cette excuse pour ne pas avancer sur la mobilité de la commune !

De plus, nous avons sur la commune la fin d’un Ravel qu’il serait heureux de connecter mieux aux deux entités par lesquelles il ne passe pas : Saint-Nicolas et Tilleur.

Un travail en réseau

Ce texte a été proposé à l’originie par Ecolo Aywaille, où le Conseil l’a voté à l’unanimité. Vert Ardent, dont Ecolo Liège fait partie, proposera au Conseil communal de Liège un texte similaire. D’autres communes suivront !

Avec les marches des jeunes pour le climat, l’arrivée prochaine du tram à Liège, et les embouteillages que nous vivons au quotidien, nous voulons, en étant à l’écoute des citoyens, travailler à une meilleure mobilité et diminuer notre impact sur le climat.

Share This