Lors du conseil communal ce 28 octobre, il fallait voter la taxe pour la collecte des immondices. Cécile Metzmacher et Samuel Dufranne ont défendu, pour Ecolo, une taxe plus juste, qui encourage les comportements positifs de tri ou de diminution des déchets !

Voici leur intervention :

Avec cette taxe, on rajoute 5 euros pour les isolés, 8 euros pour les couples et 10 euros pour tous les autres ménages. C’est une taxe injuste : elle est proportionnellement très chère pour les isolés et les couples. Et la commune n’encourage pas les comportements positifs de tri, de récolte sélective, de compostage, de zéro déchet. Nous voudrions :

  1. un système qui favorise un vrai coût vérité, socialement juste ! Que les personnes qui n’utilisent pas le nombre de levées, qui réduisent leurs déchets, qui trient correctement, soient récompensées en payant moins cher la taxe et qu’en même temps on tienne compte des gens qui sont dans la contrainte de productions de déchets, par exemple pour raison sanitaire : couches pour bébé, problèmes d’incontinence, qui doivent être exonérées de surtaxe. Enfin, que le coût soit proportionnel aux revenus du ménage.

  2. Nous demandons aussi des solutions collectives : comme il en existe au Ciseleux, un compost collectif par quartier serait plus que bienvenu, et pourquoi pas dans une démarche qui s’appuie sur un comité de quartier, une école, ou une collectivité, parce que la question des déchets est une question individuelle et collective et que cela exige une réponse sur les 2 plans.

  3. Enfin, nous demandons aussi pour réduire le coût global des déchets dans la commune une vraie politique de poubelles publiques comme Seraing en a récemment relancée une. Cela permettra d’éviter des crasses un peu partout.

 

Share This